fr br titre

 
 

carte ariege

Cliquez sur la carte pout choisir un Pays Pays du Couserans Pays Foix Haute Ariege Pays des Pyrénées Cathares Pays des Portes d'Ariège

Une mystérieuse grange, dans la vallée du Biros va retrouver une nouvelle vie grâce à la pugnacité de ses nouveaux propriétaires.

Au coeur de la vallée du Biros, le long du Lez se trouve une mystérieuse grange.

Dans un texte du 19ème siècle, elle est décrite comme une immense grange fourragère, qui ne ressemble à  aucune autre dans la vallée du Biros. Cette construction évoque le style basque de par son volume, ses portes et son enduit chaulé en blanc. Cette grange était accolée à  une modeste habitation.

Comme le Biros touche au Val d'Aran (la «Gascogne espagnole»), son histoire fut marquée par les mouvements pastoraux et commerciaux avec son voisin espagnol. A compter de 1850, le développement de l'exploitation minière à  Sentein génèrera une activité économique et commerciale sans précédent jusqu'en 1955.

Cette grange fut probablement un lieu de stockage et de négoce sur les routes commerciales de l'époque. Il est curieux de constater que toutes les portes de la grange, de la cave, de l'habitation, des dépendances étaient numérotées comme si une administration lointaine avait besoin de références pour tenir ses comptes ou donner des indications.Quand Monsieur et Madame Lassere ont acquis ce bâtiment, il semblait à  peu près sain et bien conservé mais un affaissement de la toiture était visible. Par contre les différentes dépendances dont deux gloriettes étaient écroulées.La toiture du bâtiment principal a donc été reprise : dépose complète de la charpente et création d'une nouvelle charpente avec des poutres en chênes récupérées des ruines d'un château voisin.

La couverture est en ardoise traditionnelle de récupération et posée avec un pureau dégressif (voir la fiche thématique sur la couverture en ardoise) après avoir été triées, retaillées et recalibrées.

Il a été pris l'option de créer une fenêtre fenière et deux outeaux pour éclairer et aérer les combles qui auront vocation à  devenir un dortoir.

Pour répondre aux exigences d'un espace qui passe d'un usage de stockage à  un usage d'habitation les jouées de outeaux ont été zinguée mais le zinc est caché par les ardoises.

Deux cheminées ont été recréées en s'inspirant des modèles typiques de la vallée.

Cette restauration a bénéficié du soutien de la "Fondation du Patrimoine" et de l'assistance technique de "Maison Paysanne de France" et qui a notamment organisé un chantier de formation pour montrer comment remonter un partie du mur d'enceinte en respectant la technique traditionnelle de limousinerie.

Photos : Le toiturier; Gérard Roux. Cliquez dessus pour les agrandir

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net