fr br titre

 
 

carte ariege

Cliquez sur la carte pout choisir un Pays Pays du Couserans Pays Foix Haute Ariege Pays des Pyrénées Cathares Pays des Portes d'Ariège

En restauration des murs et en décoration, la chaux permet d’assainir et de décorer un intérieur en respectant le système constructif ancien

 

La Bastide de Bousignac s’appela d’abord La Bastide de Pierre-Roger, puis La Bastide Saint André, avant de prendre, à la fin du XVème siècle, le nom du seigneur de Bosanhac qui l’avait fondé environ trois siècles auparavant

En effet, la première mention trouvée concernant La Bastide de Bousignac est celle du seigneur Pierre Roger de Bousignac, mentionné dès le 20 mai 1207 . Le village est bien une fondation en «bastide» (l'une des quelques unes que comporte notre département) du temps de Guy de Lévis (13ème siècle) et s'appelait «La Bastide Saint André».(Source Histariege)

 

Nous ne remonterons pas aussi loin dans le temps pour ce bâtiment imposant à  la façade sévère. Probablement le fruit de la fusion de trois immeubles, on y distingue clairement la mention de la date de construction, gravée dans la pierre au dessus de la porte : 1686.

 

Le mode de construction de cette maison de village ne pouvait donc pas supporter, pour sa restauration intérieure, une isolation et des revêtements avec des matériaux contemporains comme trop souvent cela a été fait dans un passé récent, générant ainsi des désordres liés à  l'humidité.

 

Pour les revêtements muraux il fallut «soigner» les plâtres anciens en les fixant avec de la caséine. En effet sur des supports farineux tels que les enduits anciens, les enduits à  la terre ou les badigeons farineux, le liant à  la caséine, protéine issue du lait- est employé tel quel pour fixer les particules de surface.

 

Les murs ont été enduits à  la chaux, permettant ainsi une évaporation de l'humidité dite capillaire remontant dans les murs et générant des désagréments tels que moisissure, salpêtre, noircissement. La chaux permet l'assainissement du support et lui conserve ses propriétés «respirantes».

 

Pour la finition le propriétaire a opté pour des badigeons, peintures à  base de chaux aériennes, donnant une luminosité sans pareil aux couleurs et pour des stucs, cet enduit décoratif à  la chaux teinté dans la masse, rendu solide et d'aspect «brillant» ou «satiné» par l'incorporation de poudre de marbre et surtout par le savoir faire de l'artisan.

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net