fr br titre

 
 

carte ariege

Cliquez sur la carte pout choisir un Pays Pays du Couserans Pays Foix Haute Ariege Pays des Pyrénées Cathares Pays des Portes d'Ariège

Le plus souvent les granges retrouvent une seconde vie comme résidence secondaire ou de tourisme. Celle-ci a connu un autre destin.

Témoins d’une civilisation pastorale riche et très active, les granges parsément les vallées du Couserans. Elles sont dites " granges foraines " et servaient à conserver le foin et permettaient d’abriter le bétail qui pâturait aux alentours au printemps et en automne. En effet à cette époque il était plus facile de déplacer le bétail de pâtures en pâtures plutôt que de transporter le foin !

 

Ces granges jusqu'au milieu de 20ème siècle se trouvaient donc construites dans des près de fauche; mais depuis les pâturages ont été abandonnés et les arbres ont repris possession des terres que l'homme leur avait arrachées. Comme autour des granges on plantait des frênes, pour l'ombre et le feuillage qui pouvait servir de nourriture aux animaux, c'est souvent dans un bosquet de cette essence qu'on retrouve les granges aujourd'hui.Le plus souvent les granges retrouvent une seconde vie comme résidence secondaire ou de tourisme. Celle-ci a connu un autre destin. L'association La Maraude, à  Arrout, propose une alternative aux colonies de vacances en accueillant des petits groupes d'enfants de 6 à  12 ans. Leur encadrement est assuré par des directeurs et animateurs diplômés. Les activités sont nombreuses : la vie à  la ferme, la découverte de la nature, les ateliers d'artisanat et de cuisine, les activités artistiquesC'est pour offrir un lieu original à  la pratique de ces activités que l'association a décidé de restaurer cette grange dont la toiture était en voie d'écroulement.Le charpentier a su garder le caractère original de cette «architecture» vernaculaire tout en réalisant une isolation pour le confort des enfants (dans son utilisation d'origine c'est le foin qui faisait office d'isolant). Les chevrons non équarris ont été conservés même s'il a parfois été nécessaire de réaliser des greffes pour remplacer des parties défectueuses. des entraits ont été rajouté pour plus de sécurité pour un local o๠séjourneront des enfants. Pour relever les coyaux, du bois d'acacia (robinier) a été prélevé sur le terrain même de la grange. La volige est en peuplier comme cela se faisait traditionnellement. En raison de l'isolation, la sur-épaisseur créée pouvait paraître inélégante ; elle a été atténuée par le charpentier avec une planche de rive décoré d'une frise très simple.

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net