fr br titre

 
 

carte ariege

Cliquez sur la carte pout choisir un Pays Pays du Couserans Pays Foix Haute Ariege Pays des Pyrénées Cathares Pays des Portes d'Ariège

Restauration d’un mur de souténement de terrasse

 

Pour Thomas et Yolande, l’aventure a commencé il y a plus d’un an.

Tous deux originaires du centre de la France , diplômés et expérimentés en horticulture, il recherchaient depuis quatre ans en Ariège des terres pour s’installer en maraîchage bio entre Pamiers, Mirepoix et Foix.

 

A l’occasion d’une rencontre avec le maire de Larcat ils ont envisagé la possibilité de s’installer sur 1,3 ha en terrasses, situés en dessous du village : " on aime bien la montagne tout les deux, alors pourquoi pas. Notre projet est atypique mais réaliste ".

 

Malheureusement ces terres, anciennement destinées aux céréales et aux cultures maraîchères étaient abandonnées au moins depuis cinquante ans : ronces et taillis avaient gagné toute la surface.

 

Une année entière a été consacrée au défrichement pour dégager à  ce jour 5 000 m² labourables.

 

Thomas et Yolande étant respectueux de la terre et de la façon dont elle a été travaillée par les anciens n'envisagent pas de mécaniser à  outrance leur activité ; ils comptent même utiliser la traction animale pour leurs travaux.

 

Dans cette perspective, les murs en pierres sèches qui soutiennent les terrasses sur des centaines de mètres sont tout à  fait compatibles avec leur vision de l'aménagement du terrain.

 

Les capacités à  réguler l'écoulement de l'humidité dans les sols et à  stocker la chaleur du soleil par inertie sont tout a fait favorables à  une agriculture maraîchère.c'est donc tout naturellement que Thomas et Yolande ont rejoint le programme "1001 terrasses d'Ariège ", animé par la Fédération Pastorale de l'Ariège.

 

Sans entretien depuis de nombreuses années les murs se sont également dégradés et leur restauration progressive doit être programmée.

 

Avant de s'engager dans un calendrier de travaux qui sera probablement étalé sur plusieurs années, il était nécessaire de lancer l'expérience sur un mur afin d'évaluer la façon dont ils ont été montés à  l'origine, les moyens et le temps nécessaire à  leur restauration, la possibilité de récupérer suffisamment de pierres sur place.

 

Les travaux ont été engagés par quatre professionnels, maçons ou spécialistes des travaux d'aménagements extérieurs, aidés par des bénévoles de l'association Maisons Paysannes de France.

Le débroussaillage, la démolition et la reconstruction ont permis de se rendre compte qu'il s'agissait de murs construits à  l'origine de façon assez rustique en utilisant des pierres très irrégulières.

 

Le rôle de soutènement de ce mur est assez peu marqué d'autant qu'à  cet endroit là , la hauteur est inférieure à  deux mètres et que la pente est faible. On constate toutefois, plus haut dans le chemin, pour des hauteurs de murs supérieures et une pente plus accentuée que les blocs de pierres sont plus conséquents, plus réguliers et l'épaisseur des murs plus importante. Leur restauration exigera plus de technicité.

 

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net