fr br titre

 
 

carte ariege

Cliquez sur la carte pout choisir un Pays Pays du Couserans Pays Foix Haute Ariege Pays des Pyrénées Cathares Pays des Portes d'Ariège

Vous avez eu un coup de coeur pour un meuble ancien mais il nécessite quelques réparations ? La restauration de ce type de meuble doit répondre à des règles bien spécifiques pour être bien réalisée.

La restauration d’un meuble ancien demande beaucoup d’attention et de précaution. Cette opération étant délicate, il est recommandé d’effectuer la restauration par un ébéniste professionnel qui est en mesure de faire un travail impeccable.

 

Celui-ci va prendre des photographies du meuble qui pourront servir à  constituer un album décrivant les différentes étapes de la restauration jusqu'au travail fini.

 

L'ébéniste va ausculter le meuble, le dater, reconnaître le style et surtout reconnaître les techniques anciennes qui ont été mises en oeuvre. Il va identifier les restaurations précédentesCe travail, est pour le client la garantie d'un diagnostic complet car souvent les meurtrissures du temps n'apparaissent pas toutes à  l'oeil du néophyte.

 

Pour ce secrétaire Louis-Philippe la restauration a commencé par un démontage complet.

Des greffes, plus précisément des «entures» ont été effectuées pour les pieds et partout où il y avait un manque de bois. Le placage ancien en noyer a été enlevé à  l'aide d'un fer à  repasser pour ramollir la colle et d'un ciseau à  bois afin d'avoir une surface plane et propre.

Un placage qui sera bien entendu de la même essence de bois à  savoir du noyer viendra le remplacer.

 

L'abattant fendu a été restauré en utilisant la technique de double queue d'aronde dite en «papillon» (Cet assemblage tire son nom de sa forme en queue d'hirondelle.)

 

A noter l'originalité de ce meuble : une porte dissimulant un bloc de trois tiroirs, le tout en ormeau.

 

Les mêmes principes ont été appliqués à  ce secrétaire Louis XV mais avec une particularité: la mixité des essences utilisées en marqueterie.

 

Du bois de rose, bois de couleur rose ou à  veine rosée utilisés en ébénisterie, très utilisé au XVIIIe siècle en marqueterie et du palissandre, bois tropical du même genre, Dalbergia, que le bois de rose réputé pour sa densité et la profondeur de sa couleur qui peut aller jusqu'au noir.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net