La restauration d’un meuble est une responsabilité par rapport aux anciens qui l’ont commandé et ceux qui l’ont réalisé. c’est aussi une responsabilité par rapport aux générations à venir qui vont vivre avec ce meuble.

Quand vous amenez votre meuble chez un restaurateur de meuble sachez que vous avez d'abord affaire à  un ébéniste qui s'est spécialisé, par un apprentissage et une longue expérience, dans la remise en état de meubles anciens, souvent de style.S'il s'agit de garnir et d'habiller le meuble vous aurez affaire à  un tapissier d'ameublement. Toutefois, votre artisan a l'habitude de travailler en équipe et si vous avez affaire à  l'ébéniste il saura de lui-même mobiliser un tapissier voire un marqueteur, un tourneur, un doreur ou un sculpteur pour restaurer votre bien.Dans notre région, beaucoup ont été formé à  Revel en Haute-Garonne mais bien d'autres voies de formation sont possibles. En Ariège ces entreprises sont de petite taille : un artisan avec éventuellement un compagnon ou un apprenti.Avant toute opération, le restaurateur examine le meuble mal en point dans les moindres détails :  Il va prendre des photographies, Il va ausculter le meuble, Il va dater, reconnaître le style et surtout reconnaître les techniques anciennes qui ont été mises en oeuvre, Il va identifier les restaurations précédentes. Ce travail, est pour le client la garantie d'un diagnostic complet car souvent les meurtrissures du temps n'apparaissent pas toutes à  l'oeil du néophyte.Prenez le temps de discuter avec le professionnel, au-delà  des informations techniques il saura partager son savoir concernant l'histoire du mobilier des Pyrénées d'autant plus que nous sommes dans une région où il y a peu d'écrits sur les productions artisanales du 18ème et 19ème siècle. Prenez le temps d'observer son atelier : un atelier de restaurateur se caractérise par la place importante donnée aux outils manuels traditionnels.Vous pourrez compléter vos connaissances par les visites aux « forges de Pyrènes, au Musée Pyrénéen de Niaux ou au musée de Saint Lizier.N'hésitez pas à  partager avec le restaurateur le vécu que vous avez eu avec ce meuble, il ne pourra que mieux comprendre vos attentes.Le diagnostic est présenté au client en même temps que les solutions possibles. Le coà»t et les délais sont essentiellement dus à  la durée d'intervention car la matière première n'entre pas de manière significative dans le prix de revient sauf dans le cas de bois précieux ou de matières rares (ivoire par exemple).

En effet les pièces manquantes ou cassées peuvent être remplacées mais la pièce abîmée sera restaurée. N'exigez pas de votre restaurateur fasse « mieux » que le créateur du meuble même si c'est aujourd'hui techniquement possible. Il préfèrera respecter le travail de ses prédécesseurs.

Sachez également comprendre le souci du professionnel de respecter le principe de réversibilité : en effet le restaurateur de meuble se caractérise souvent par sa modestie et il prévoit toujours que dans l'avenir quelqu'un saura peut-être mieux restaurer le meuble que lui-même et par conséquent tout ce qu'il fait doit pouvoir être défait sans toucher à  l'intégrité de l'oeuvre.

 

 

Photos: Gérard ROUX, Photo-vidéo Martinez Pamiers, J MORRERE : cliquez dessus pour agrandir

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net