Traditionnellement, les maisons de village ne disposaient que très rarement d’espaces privatifs ou de jardins attenants. Un rosier grimpant, une treille ou une glycine ornaient parfois leur façade. Un tilleul ou un arbre fruitier.

Les jardins, essentiellement des potagers, occupaient les parcelles les plus proches, à  la périphérie des villages. Certains de leurs composants peuvent servir de base à  la création de jardins particuliers:- les clôtures, destinées à  préserver les cultures de la volaille ou de la dent du bétail, sont constituées par du grillage très simple posé sur des piquets de bois. Parfois à  large maille (grillage à  moutons), ces clà´tures sont trèstransparentes, sauf dans le cas o๠elles sont doublées par une haie. Les murets de pierre, à  l'identique de ceux qui entourent les prairies, sont également (...) Pour lire l'intégralité de la fiche, consulter le document au format pdf.

pdf

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net