Marquant les limites séparatives (cour, jardin, prés, ruelle, place....) ou soutenant des terrasses cultivées, ces murets de pierres sèches jalonnent les paysages de l'Ariège dont ils soulignent les reliefs.

De nombreux petits édifices ponctuent les campagnes de l’Ariège. Ils témoignent des activités rurales, sociales et culturelles du quotidien des générations du siècle dernier.

Rejoindre une association oeuvrant pour la sauvegarde du patrimoine bâti c’est bénéficier de conseils, partager sa passion et découvrir de nouveaux horizons

Etude du marché de la pierre sèche dans un contexte où ce mode de construction s’inscrit à la fois dans le développement durable et la création d’emplois locaux

Traditionnellement, les maisons de village ne disposaient que très rarement d’espaces privatifs ou de jardins attenants. Un rosier grimpant, une treille ou une glycine ornaient parfois leur façade. Un tilleul ou un arbre fruitier.

Notions de restauration du "petit" patrimoine rural et d’aménagement de l’espace public lavoirs, moulins, travail à ferrer, croix, passerelles..

L’objectif de toute intervention sur le bâti ancien doit être clairement identifié au préalable afin d’éviter tout amalgame

La terre est utilisée en construction depuis le néolithique, le plus souvent en "remplissage" de pan de bois , associée à  des supports d'accroche également en bois (torche, clayonage, , eclisses,...) . Elle est également utilisée en liant pour ourder les pierres ou en enduit pour isoler.

Une maison à colombages ou maison à pans de bois, est constituée de deux éléments principaux : une ossature de bois et le colombage,

CRÉDITS PHOTOS : CAUE09 - CMA09 - Hébergement et mise à niveau www.studioweb.net